Et si mon chat avait la parole

Vous pensez tout connaître de lui, même si parfois, son comportement vous déroute. Mais avez-vous bien capter son état d’esprit et décoder ses intentions ?

Il bat de la queue

Vous pensez : « Il est content. »

Il vous dit : « Ne t’approche surtout pas ! »

Sa queue est le baromètre de sa tension nerveuse. Son balancement est signe d’excitation – le matou s’apprête à sauter sur une proie -, d’énervement ou d’irritation. Ce n’est donc pas l’expression d’une bonne humeur.


Il pétrit vos genoux

Vous pensez : « Il se fait les griffes. »

Il vous dit : « Je suis un chaton. »

Quand il se met à patouner, il reproduit , en fait,  le comportement du chaton qui tète sa mère et pétrit sa mamelle pour stimuler la montée de lait. En réalité, il exprime son bien-être et son attachement.


Il court dans tous les sens

Vous pensez : « Il est fou ! »

Il vous dit : « C’est vraiment bon de se défouler. »

Après une journée à dormir, votre félin a son quart d’heure de folie, qui correspond au moment où, dans la nature, il part à la chasse. Cette pratique lui fait du bien, cela lui permet de se décharger de ses tensions.


Il gratte à côté de sa litière

Vous pensez : « Il est distrait. »

Il vous dit : « Trop riquiqui , ces toilettes ! »

Très à cheval sur la propreté, il ne touche jamais ses déjections quand il les recouvre. Si son bac est trop petit ou peu clean, il gratte à côté pour ne pas se souiller les pattes.


Il renifle votre nez

Vous pensez : « Il doit aimer ma crème visage… »

Il vous dit : « Bonjour ! »

Le « bisou esquimau », ou le contact nez à nez, est un reniflement mutuel amical entre deux chats qui s’apprécient.


Il s’allonge devant l’ordinateur

Vous pensez : « Il n’aime pas que je travaille. »

Il vous dit : « Je suis bien ici… »

Il est en fait attiré par cette source de chaleur et les animations sur l’écran. Mais c’est aussi une demande d’attention.


Il se frotte à vos mollets

Vous pensez : « Il veut manger. »

Il vous dit : « Je t’aime ! »

En frottant ses joues sur vous, il dépose des phéromones d’attachement et signifie que vous appartenez à son groupe social.


Il cligne des yeux quand vous croisez son regard

Vous pensez : « Il est timide … »

Il vous dit : « Tu m’inquiètes… »

Chez les félins, fixer du regard est une menace. Il cligne des yeux pour désamorcer le conflit. Faites de même pour le rassurer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.