Éduquez votre chien en un clic avec le clicker-training

Douce et ludique, cette méthode d’apprentissage, empruntée aux dresseurs pour le cinéma, est étonnante d’efficacité. Seul accessoire : un clicker.

« Clic-clac », le claquement caractéristique de l’instrument, une fois sa lamelle métallique pressée, rappelle indéniablement le criquet de notre enfance et le système de communication utilisé par les parachutistes américains durant le Débarquement en Normandie. Mais, aujourd’hui, l’objet est surtout utilisé par les dresseurs d’animaux en tous genres – de la souris à l’éléphant-, adeptes d’une technique sans violence ni autorité. Ainsi, le clicker-training séduit de plus en plus d’éducateurs canins français qui témoignent de résultats rapides et durables.

Sans contrainte

La méthode repose sur le renforcement positif conditionné. En clair, on apprend au chien qu’un « clic » veut dire « C’est bien, viens chercher ta friandise ». L’animal va alors s’ingénier à provoquer ces clics et reproduire les comportements qui vous plaisent. Les autres attitudes, dont les bêtises, sont ignorées, et c’est bien là la seule punition. L’intérêt : vous pouvez récompenser très précisément, et à distance, un acte voulu, sans le toucher ni lui parler.

Le comportement est capturé comme une image avec un appareil photo. Le chien apprend par plaisir. Il est acteur de sa propre éducation. Tout le contraire d’un dressage coercitif.

Lui apprendre à s’asseoir sur ordre

  • 1ère étape – l’initier au clicker. À l’instant précis où il s’assoit spontanément, « clickez » et récompensez-le avec sa friandise préférée, sans rien dire. Il fait très vite le lien entre le bruit sec et la confiserie.
  • 2ème étape – encourager le comportement. Ayez toujours le clicker et un sachet de gourmandises sous la main et soyez un bon observateur. C’est une question de timing : pas avant, pas après ! Il va faire le lien entre l’acte et le « clic »; S’il s’assoit en vous fixant, et ce plusieurs fois de suite, c’est gagné, il a compris.
  • 3ème étape – associer un signal. Clickez seulement quand le comportement – il s’assoit- suis le signal « Assis ! » , ou un geste, et non plus quand il est spontané. Arrêtez de cliquer quand le chien a assimilé l’ordre.

Que peut-on lui apprendre ?

À partir du moment où votre chien a compris la signification du clic, vous pouvez lui apprendre, tout en douceur et toute sa vie, une foule de choses. les ordres de base, comme le rappel, « Pas bouger », « Couché », mais aussi la marche en laisse, rapporter un objet, ouvrir une porte ou ne pas aboyer.

La motivation est importante, c’est pourquoi les séances ne doivent pas dépasser quelques minutes. Une initiation au clicker training par un éducateur canin est vivement conseillée, car les erreurs fréquentes de débutant risquent de fausser les résultats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.