Et si mes chats ne s’entendent pas…

Séparés, ce sont les félins les plus adorables. Mais, ensemble, ils peuvent devenir de vrais tigres…Les solutions pour vivre en harmonie.

De l’importance de la rencontre

Un chat vivant seul dans une maison qu’il a balisée avec son odeur perçoit toujours l’arrivée d’un congénère comme une intrusion dans son territoire. le premier face-à-face est invariablement tendu : grognements, feulements, mimiques menaçantes…qui ne préjugent en rien de leur relation future.

La patience est de règle, même si cela doit durer des semaines. L’erreur est d’intervenir pour les séparer, cela a pour effet d’envenimer la situation. Les chats n’arrivant pas à « s’expliquer », une véritable guérilla naît et perdure.

Questions d’hormones…ou de feeling

Loin d’être asocial et indépendant, le chat peut partager son territoire, sa gamelle, sa litière et son coussin avec un autre. Cependant, cette aptitude à cohabiter dépend des conditions de vie et de l’animal lui-même, de son tempérament, de son vécu et de son degré de socialisation?

Certains sont pacifiques tandis que d’autres, plus individualistes, tolèrent mal la compagnie féline. Le sexe, ou plutôt les hormones sexuelles interviennent aussi : chez le mâle comme chez la femelle, cela attise les tensions. La stérilisation de tous les chats de la maison est indispensable pour que la paix règne entre eux.

Quand tout va mal…

Les séparer dans deux pièces ne résoudra pas le problème. Il faut réaménager leur environnement, qu’ils trouvent un refuge pour s’apaiser. Laisser un accès à toutes les pièces et, dans l’idéal, à l’extérieur. Créez des coins de repos en hauteur, avec un arbre à chat, des coussins sur les armoires…

Disposez plusieurs litières et gamelles à distance pour éviter les conflits. Redoublez les occasions de jeux et de câlins. ne les grondez jamais. Branchez un diffuseur de phéromones apaisantes qui réduira naturellement les tensions.

Amis devenus ennemis

Même s’ils vivent en harmonie, des disputes peuvent survenir; parfois, elles révèlent une véritable crise entre deux chats qui s’entendaient bien. Il faut en chercher la raison. Toute modification du comportement ou des odeurs chez un chat est anxiogène pour son compagnon qui réagit en l’agressant.

Une douleur, un stress permanent…peuvent modifier une relation? Une visite chez le vétérinaire est alors recommandée.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.